L'exposition

Unique au monde

Affiche de l’exposition Joseph Zobel © Passions Partagées

Affiche de l’exposition Joseph Zobel © Passions Partagées

Oui vraiment merci à ceux qui ont pensé à ZOBEL car non seulement l’exposition est riche et équilibrée, bien pensée et admirablement articulée, disant l’homme et le magnifiant sans emphase. Il est à dire qu’elle porte l’histoire de la Martinique.
Jocelyn REGINA

Dramaturge, artiste, homme de lettres
Président de la commission Culture et patrimoine (Conseil général de Martinique)

Une voix singulière pour des valeurs universelles

En 2011, Année des outre-mer, l’exposition Joseph Zobel, le cœur en Martinique et les pieds en Cévennes est née du désir de rendre hommage à un écrivain, célèbre par son roman La Rue Cases-Nègres. Ce précurseur parmi les écrivains antillais évoquant la Martinique rurale, avait été un peu oublié à la fin de sa vie, lorsqu’il vivait retiré dans les Cévennes. Pourtant cette région lui a inspiré ses dernières publications et ses autres créations.

L’exposition permet de découvrir ou redécouvrir l’écrivain et les aspects moins connus de sa création artistique : Joseph ZOBEL était aussi un amoureux des Beaux-arts qui a su exprimer sa sensibilité et son amour de la nature à travers la poésie, le dessin, l’aquarelle, l’ikebana (art floral japonais), la poterie, la sculpture… et l’embellissement de son jardin !

Exposition Joseph ZOBEL © Passions Partagées

Exposition Joseph ZOBEL © Passions Partagées

Le titre de l’exposition Joseph Zobel, le cœur en Martinique et les pieds en Cévennes, emprunté au récit de José LE MOIGNE paru chez Ibis Rouge Éditions, est une inspiration au voyage. Il évoque les deux parties du monde dans lesquelles Joseph ZOBEL a fait pousser ses racines, au début et à la fin de sa vie. S’y ajoutent Paris (pour la culture), le Sénégal (à la recherche de ses racines africaines) et le Japon (pour y capter l’élégance et le raffinement). Ces notions de voyage, de déracinement, d’exil et de nouvelles racines sont présentes dans les textes de Joseph ZOBEL, comme à l’esprit de tous les Antillais.

Le souhait qui accompagne l’exposition est, qu’à travers cet hommage rendu à un écrivain martiniquais, vous, visiteurs, ayez envie de découvrir davantage les auteurs et l’histoire des Antilles et, plus largement, les territoires des Outre-mer.

Une envie également de remettre en valeur les textes de Joseph ZOBEL dont les thèmes ont encore tout leur sens aujourd’hui : l’indignation de certains de ses personnages, leur dénonciation de l’exploitation et leur lutte pour la dignité, leur refus de la misère, l’ascension sociale d’un petit garçon par sa réussite scolaire. Autant de valeurs universelles que chacun(e) de nous peut s’approprier.

Rue Cases-Nègres. Réalisation : Euzhan PALCY © Carlotta Films

Rue Cases-Nègres. Réalisation : Euzhan PALCY © Carlotta Films

Eh bien ! c’est à croire que vraiment cette catégorie de femmes que sont les vieilles mères noires et pauvres détiennent, dans le cœur qui bat sous leurs haillons, comme un pouvoir de changer la crasse en or, de rêver et de vouloir avec une telle ferveur que, de leurs mains terreuses, suantes et vides, peuvent éclore les réalités les plus palpables, les plus immaculées et les plus précieuses.
Joseph ZOBEL, La Rue Cases-Nègres, Ed. J. Froissart, 1950, Présence Africaine, 1974

Cette citation dit tout l’amour d’un garçon, devenu homme, pour sa mère et sa grand-mère qui l’ont élevé, nourri et aimé. Par leur sacrifice, elles lui ont permis de réussir ses études et écrire un autre avenir que celui auquel il était destiné : un pauvre ouvrier agricole dans une plantation. La volonté et la détermination pour faire reconnaître sa dignité d’être humain.

Secrets de fabrication

L’exposition est née principalement du travail de deux personnes : Patricia THIERY (chef de projet) et Christophe FERNANDEZ (infographiste/Atelier TiteufZen). Celui-ci a su rendre un souhait, concret et beau.

Ce travail a été « guidé » par Joseph ZOBEL qui nous a parlé de lui à travers ses textes et ses créations artistiques, afin que nous restions fidèles à son esprit et ses valeurs. Les textes, qu’Alfred LARGANGE avait rédigés sur Joseph ZOBEL, ont constitué le fil conducteur pour la construction de l’exposition. Celle-ci est également en sa mémoire. Enfin, nous avons rencontré quelques uns des proches de Joseph ZOBEL, en particulier les membres de sa famille, qui nous ont parlé de l’homme et du créateur. Ils nous ont permis l’accès à leurs archives. Ces archives sont aujourd’hui propriété du Conseil régional de Martinique qui a créé un espace dédié à l’écrivain-artiste dans l’Ecomusée de Rivière Pilote.

Pour les autres collaborateurs, voir la rubrique Partenaires.

L’exposition itinérante est constituée de 28 panneaux (voir la fiche technique). Nous consulter pour les conditions de location.

Téléchargez la fiche technique de l’exposition

En mémoire d’Alfred LARGANGE

Alfred LARGANGE © Archives famille LARGANGE

Alfred LARGANGE © Archives famille LARGANGE

Alfred LARGANGE (1971/2007) avait à cœur de transmettre ce qu’il aimait et de mettre en valeur ceux qu’il aimait.

Par amitié et admiration envers celui qu’il a toujours appelé Monsieur ZOBEL, par amour de la littérature et de la Caraïbe, il a contribué à la parution des deux derniers ouvrages de l’auteur, publiés chez Ibis Rouge Éditions. Grâce à cette publication, l’écrivain a reçu le Grand Prix des Îles du Ponant (Salon d’Ouessant) pour l’ensemble de son œuvre, en 2002.

Alfred LARGANGE souhaitait que Joseph ZOBEL retrouve sa place parmi les auteurs du mouvement de la Créolité (Jean BERNABE, Patrick CHAMOISEAU, Raphaël CONFIANT et Ernest PEPIN). Au décès de l’écrivain, en juin 2006, il a créé un site hommage.

La biographie et la bibliographie de Joseph ZOBEL, présentées sur ce site, sont ses textes originaux, souvent recopiés ailleurs. Les notes biographiques de l’exposition sont inspirées de ses textes.

Alfred LARGANGE était lui aussi l’exemple d’une brillante réussite scolaire. Il avait pour espoir et ambition de participer au développement des Antilles et de la Caraïbe. Il avait « stratégisé » son parcours professionnel et compris que les Antillais de la diaspora constituent une ressource précieuse par leurs compétences et leurs réseaux : « Mon pays fait beaucoup plus de 1080 km2. En fait, il est aussi vaste que le monde où mes sœurs et mes frères tracent leurs chemins professionnels et personnels. »

Alfred, à la belle étoile noire que tu es devenu…

* Etoile noire, en référence au livre de Lilian THURAM (Mes étoiles noires, éd. Philippe Rey, 2010) qui évoque ceux qui nous ont marqués et que nous admirons.

Téléchargez l’article sur Diab’là

Plus d’information

Site hommage à Joseph Zobel
Site Ile en Ile : écrivains du monde insulaire francophone
Site d’Alfred Largange

Qui sommes-nous ?

Passions Partagées est une association créée en 2008 pour produire et diffuser des spectacles et événements artistiques et culturels. Patricia THIERY en est la chargée de projet.

Quand les artistes du monde entier se mobilisent pour les artistes d’Haïti

En 2010, Passions Partagées participe à l’opération Haïti Action Artistes, en partenariat avec Elodie BARTHELEMY, Elodie-Anne TELEMAQUE, La Maison des Artistes, ADER société de vente et Julien BELLOT. L’objectif est de récolter des fonds pour permettre aux artistes haïtiens ayant tout perdu lors du séisme survenu le 12 janvier 2010, de reprendre leur art et leur activité. Plus de 600 œuvres sont offertes par des artistes, exposées au ministère de la Culture et vendues aux enchères, à l’hôtel particulier Salomon de Rothschild, le 23 septembre 2010. Les bénéfices ont permis de créer une boutique afin que les artistes s’approvisionnent en matériel. Cette boutique a été inaugurée le 11 mars 2013 à Port-au-Prince.

Plus d’information

http://haitiactionartistes.org/

Hommage à Joseph ZOBEL

En 2011, Passions Partagées est créatrice et productrice de l’exposition Joseph Zobel, le cœur en Martinique et les pieds en Cévennes. L’exposition et l’hommage se révèlent être les seuls consacrés à Joseph ZOBEL parmi les événements ayant obtenu le label 2011, Année des Outre-mer.

Voir également la rubrique Autour de l’exposition.

Envie de développement

Aujourd’hui, Passions Partagées souhaite se développer pour mieux accompagner la diffusion de l’exposition consacrée à Joseph ZOBEL. Nous recherchons des adhérents et des bénévoles, en particulier des personnes ayant des compétences en stratégie de développement culturel, marketing ou communication. L’occasion de s’impliquer par des conseils dans un projet qui, en cinq ans, a pris de l’ampleur.

Voir également la rubrique Autour de l’exposition.

Merci pour votre participation !